Le défi du développement spirituel

Vous recevrez 1 PDF

Acheter
  • EUR

Une présentation visuelle proposant une démarche éducative spécifique du Scoutisme pour faciliter le développement spirituel des jeunes. Elle permet d'apporter les éclairages suivants :

  • Le développement spirituel à ne doit pas être assimilé à la religion. C'est une catégorie du développement humain au même titre que le développement physique, intellectuel, affectif et social.
  • La religion est une question d'esprit, de croyance et de pratique, elle fait partie de l'expression culturelle d'une communauté.
  • Le Scoutisme, dont la pédagogie est fondé sur la coopération et l'apprentissage par l'expérience, peut être un chemin de développement spirituel se situant en amont de toute éducation religieuse.
  • L'adhésion à une foi religieuse sans un développement spirituel suffisant peut déboucher sur le fondamentalisme et le fanatisme.
  • Le développement spirituel peut s'appuyer sur la ”conscience relationnelle”, un processus intentionnel et naturel de relation au monde, à toutes les choses animées et inanimées, aux autres et à soi-même.
  • Le Scoutisme offre des activités qui sont source de développement spirituel : toutes les activités qui développent l’ouverture aux autres, l’empathie et la solidarité ; toutes les activités qui développent l'étonnement devant les merveilles de la nature et de la vie ; toutes les activités qui développent la coopération avec les autres et l’action commune pour rendre le monde meilleur ; toutes les activités qui développent l’autodiscipline, l’esprit critique, la sagesse personnelle ; toutes les activités qui développent la reconnaissance et la célébration d'un sens spirituel à travers les événements vécus.
  • A travers ces activités, le Scoutisme permet aux jeunes d'acquérir peu à peu 4 compétences spirituelles clés : la recherche spirituelle, l'approfondissement spirituel, l'ouverture spirituelle et l'engagement spirituel.